Tour de Valse BD concert


Spectacle d’1h14 – Tout public à partir de 12 ans

Présentation

« Le Geste, oui le Geste, voilà ce qui concrétise le début de toute aventure artistique longtemps rêvée. Pour un auteur, un dessinateur, un sculpteur, un peintre, un compositeur, un acteur, un comédien , un musicien, le Geste est l’action à partir de laquelle tout prend forme souvent après de longs mois de Gestation.
D’une page blanche, d’un silence, d’un espace inhabité, la nature du Geste donne une couleur, une forme singulière à l’œuvre. Une infinité de gestes pour créer une bande dessinée, une infinité de gestes pour écrire une histoire, une infinité de gestes qui construisent l’Histoire.
Musicien passionné de géopolitique contemporaine, j’avais un rêve, réunir autour d’un spectacle, la BD , la musique, l’image et le son. J’ai décidé d’orienter mes recherches autour de l’après-guerre. La découverte de LE TOUR DE VALSE a comblé toutes mes espérances. L’URSS, le goulag, la cruauté, la manipulation, l’amour, la compassion… autant de thèmes que Denis Lapière et Ruben Pellejero nous dévoilent d’un Geste très émouvant.  »

Tony Canton.

« LE TOUR DE VALSE » UN RECIT EXCEPTIONNEL

En septembre 1946, Vitor Kolonieitsev est arrêté sur dénonciation anonyme et déporté en Sibérie au camp de Taïchet. Il est condamné à dix ans de rééducation par le travail. Il laisse une femme, Kalia, et deux enfants, Serioja et Voulia. Les années passent. Kalia correspond régulièrement avec son mari. Jusqu’au jour où celui-ci lui demande d’arrêter de lui écrire, ses lettres ravivant toute l’ignominie de la situation. Kalia essaie tant bien que mal de survivre, elle qui est considérée comme la femme d’un Zek, un ennemi du peuple.

Avril 1953. Staline meurt et, dans les mois qui suivent, des milliers de prisonniers reviennent des camps. Mais pas Vitor. Sans nouvelles, Kalia décide d’aller en Sibérie, pour le retrouver. Elle doit gagner peu à peu la confiance de la population, peu encline à parler de ce qui se passait dans les camps à quelques kilomètres de chez eux. Au fil des semaines, elle rencontre d’anciens Zeks restés dans la région, n’ayant plus nulle part où aller. Elle va alors apprendre toute l’horreur de leurs conditions de vie, et l’instauration d’une pratique particulièrement perverse : le tour de valse.

À travers le destin brisé d’une famille ordinaire emportée dans les méandres de l’Histoire, dans l’URSS d’après-guerre, Denis Lapière signe un récit particulièrement poignant et dresse le portrait sensible et juste d’une femme prête à tout pour retrouver son mari. Au-delà des enjeux géopolitiques des deux super-puissances d’après guerre, cette Bande Dessinée vous fera découvrir les coulisses d’un crime d’Etat mis au ban de toute campagne médiatique.

Pour cette deuxième collaboration dans la collection Aire Libre , Pellejero et Lapière livrent avec LE TOUR DE VALSE une grande histoire d’amour. Une réussite exceptionnelle, une œuvre incontournable de la BD contemporaine.

Prochains événements

No Events

Latest Projects

Scroll to Top